Galerie


Mots-clés

usmc  vietnam  marines  

Derniers sujets
» scène #3.............outdoor shots
Lun 1 Mai - 0:11 par Administrateur

» Obusier M114 Howitzer
Sam 22 Avr - 17:57 par Administrateur

» M35
Mar 21 Mar - 16:06 par Administrateur

» scène #2...........outdoor shots
Mer 15 Mar - 6:29 par Administrateur

» diorama 1
Lun 13 Mar - 15:57 par Administrateur

» LRRP..............
Ven 10 Mar - 4:54 par Administrateur

» AIR CAV.................
Sam 4 Mar - 12:15 par Administrateur

» scène #1...........outdoor shots
Ven 24 Fév - 12:47 par Administrateur

» DAMTOYS HISTORY SERIES 1/6 U.S.MARINE (TET OFFENSIVE,1968)
Lun 20 Fév - 17:47 par Administrateur

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


le M16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le M16

Message par Administrateur le Sam 1 Juin - 13:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Caractéristiques du M16A1

Calibre : 5.56x45mm (.223 Remington, M193)
Longueur : 98,6cm
Longueur du canon : 50,8cm
Poids non chargé : 2,89kg
Poids chargé (30 coups) : 3,6kg
Capacité : 20 ou 30 coups
Cadence de tir : 650-750 coups par minute
Vitesse initiale : 945 m/s




1958 : Armalite livre ses premiers nouveaux fusils, appelées AR-15, à l’US Army pour évaluations. Les premiers tests montrent des problèmes de fiabilité et de précision.

1959 : Après 1 an de retard, Fairchild Co. découragé par le développement de l’AR-15 vend les droits du design de l’AR-15 à la société Colt.

1960 : Eugène Stoner quitte Armalite pour rejoindre Colt. La même année Colt présente l’AR-15 au général LeMay, le chef d’état major de l’US Air Force. Celui-ci souhaite 8 000 AR-15 pour les forces de sécurité de l’USAF Strategic Air Command pour remplacer les carabines M1 et M2.

1962 : l’US DoD Advanced Research Project Agency (ARPA) achète 1 000 AR-15 à Colt et les envois au Sud Vietnam pour les tester au combat. La même année reviennent les rapports des membres des Special Forces chargés d’entraîner les force Sud Vietnamiennes. Ces rapports démontrent l’efficacité du nouveau « black rifle » utilisé par les forces Sud Vietnamiennes.

1963 : Colt reçoit un contrat de 85 000 fusils pour l’US Army (désigné XM16-E1) et de 19 000 fusils pour l’US Air Force (désigné M16). Le M16 de l’US Air Force n’est autre qu’un AR-15 avec des marquages différents. Le XM16-E1 lui diffère de l’AR-15/M16 par un système mécanique additionnel, le « forward assist », un bouton poussoir qui est actionné manuellement pour refermer la culasse en force en cas de problème.

1964 : L’US Air Force adopte officiellement le nouveau fusil M16. L’US Army fait de même pour le XM16-E1 mais celui-ci n’est pas destiné à remplacer le M14 mais à être utilisé conjointement avec lui.

1966 : Colt reçois une commande de 840 000 fusils e la part de l’US Army pour un montant de 92 millions de dollars.

1967 : le 28 février 1967, l’US Army adopte le XM16-E1 comme fusil standard de l’infanterie et remplace alors de façon complète et définitive le M14.Le fusil est alors renommé M16-A1.

1965-1967 : Les rapports revenant du Vietnam deviennent de plus en plus pessimistes. Le M16 qui est alors utilisé par les troupes américaines, sévèrement malmené dans les combats, est sujet à de nombreux accidents. Il y a plusieurs raisons à ses malfonctionnements. Tout d’abord pendant sa mise en service, l’US Army à remplacé la poudre originale spécifique fabriquée par Dupont IMR par de la poudre standard utilisée pour les cartouches de 7.62x51mm. Cette poudre laisse beaucoup de résidus en brûlant et l’arme s’enraye très rapidement si elle n’est pas nettoyée souvent et de façon minutieuse. C’était le cas avec les soldats professionnels que sont les Special Forces mais beaucoup moins avec des conscrits peu motivés d’où l’absence de ce problème pendant la phase de tests. Ce problème a d’autant plus été amplifié que le M16 a été présenté comme une arme autonettoyante ne nécessitant qu’un entretien minime. Pour cette raison, aucun kit de nettoyage n’a été distribué aux troupes. Ensuite, la combustion de la poudre standard produisait des hautes pressions, accentuant les enrayements lors du tir, diminuant la précision et augmentant l’usure et la casse des pièces. Pour finir le cache-flamme « tulipe » était inefficace et soulevait un nuage de fumée lors du tir en position couché, empêchant le tireur de voir sa cible après plusieurs coups et le rendant lui même très repérable.

1967-1970 : Les problèmes découverts les années précédentes commencent à être résolus. La munition de 5.56mm qui est maintenant utilisée dispose d’une nouvelle poudre produisant moins de résidus lors du tir. Le canon, la chambre et la culasse sont chromés pour augmenter la résistance à la corrosion. Le cache flamme est redessiné, le nouveau est appelé « bird cage » cage à oiseau du fait de sa forme. Un kit de nettoyage est produit et distribué aux troupes. Un programme spécifique d’entraînement est développé. Les premiers kits de nettoyage sont produits séparément du fusil mais depuis 1970, tous les M16-A1 sont fabriqués avec une cavité dans la crosse pour y loger le kit. En même temps un nouveau chargeur de 30 coups est introduit et remplace le chargeur de 20 coups original pour être à arme égale avec le fusil d’assaut soviétique AK47.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

AR-15 / M16 rifle avec caches-flammes "three-prong"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

M16A1 avec cache-flammes "bird cage"


La baionnette M7 était en dotation pour la période Vietnam:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La véritable innovation qu'il a apporté est l'utilisation d'une munition de petit calibre sur une idée des services de recherche de l'armée américaine. Armalite développa une munition puissante de calibre .22, soit 5,6 mm environ. Dérivée de la cartouche de chasse .222 Remington et .222 Remington Magnum, elle fut nommée .222 Remington Special puis .223 Remington ou 5.56x45 mm en désignation métrique. L'armée américaine adopta finalement cette munition, constituée de plomb chemisé, sous le nom de M193.
Jusqu'alors, la munition utilisée pour ses fusils était la 7,62 OTAN, une munition puissante, à la fois encombrante et produisant un recul trop important pour permettre un tir automatique confortable depuis une arme d'épaule.
avatar
Administrateur
General
General

Messages : 1734
Date d'inscription : 25/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://one-sixth-vietnam.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum